jeudi 31 mai 2018

Surry Hills Cardigan (suite)

Après avoir terminé de tricoter la première manche, je me suis rendue compte que c'était plutôt rapide et j'ai donc décidé de mettre le turbo pour la deuxième manche (ou plutôt de ne pas la laisser en plan pendant 3 semaines).

Quel plaisir de raccorder enfin les 2 manches au buste ! ça prend enfin tournure !

J'ai vu sur le forum ravelry que les diminutions des épaules sont compliquées, je ne vois pas trop la difficulté mis à part le point dentelle mais sinon ça semble classique… on verra bien !


mardi 29 mai 2018

Site Livraddict

J'ai lu beaucoup ces derniers temps et en passant de blogs en blogs j'avais repéré le site Goodreads, une sorte de Ravelry pour la lecture où on référence ses livres en cours, lus, les envies etc, on peut noter, commenter, chroniquer…

Oui mais voilà Goodreads est entièrement en anglais et même si cela ne me pose pas de problème en soi car je parle et comprends bien l'anglais, comme les livres que je lis sont en français là ça coinçait car je ne trouvais pas les titres.

Mon amie Magali m'a parlé de Livraddict qui est l'équivalent francophone de  Goodreads.


Si vous souhaitez m'ajouter à votre liste d'amis mon pseudo est annevalerie


lundi 28 mai 2018

Clafoutis aux cerises

Samedi mes voisins sont venus nous dire de venir ramasser des cerises car leur cerisier était rempli et elles commençaient à être très très mures !

J'ai ramassé un grand saladier soit environ 1,2 kg je pense.

Dimanche matin j'ai fait un premier tri et mis de coté les cerises qui n'étaient pas très belles. J'ai transformées celles ci en confiture après les avoir dénoyautées et enlevé les parties abimées (plutôt long...).

Dimanche après midi, voyant que le saladier ne descendait pas et de peur que tout s'abime j'ai fait un petit clafoutis avec 300g de cerises.

Comme à chaque fois que je veux faire un clafoutis je ne retrouvais pas la recette, je suis donc allée voir sur La cuisine de Bernard où j'ai trouvé mon bonheur. J'ai utilisé la recette classique car elle est beaucoup plus simple.

Je ne sais pas si j'essaierai l'autre car finalement celle là me plait bien.

samedi 26 mai 2018

Carnet de voyage : Avril 2018 Chateau de Chambord

Au troisième jour de notre séjour, nous sommes allés visiter le Château de Chambord.

On a beau voir des émissions à la télé, on ne peut pas se représenter ces châteaux. Je ne l'imaginais donc pas du tout comme ça !!

Une des choses que je voulais voir (et en fait on ne peut pas le louper) c'est l'escalier à double révolution.


Nous avions pris les audioguides sur Ipad et c'est vraiment sympa, dans certaines pièces on peut voir sur l'Ipad comment la pièce était à l'époque, en général il y a de la paille au sol…

Nous avons passé 3 bonnes heures dans le château et nous avons beaucoup apprécié la visite. Il y a en complément des audioguides une salle "vidéo" où toute l'histoire du château est expliquée c'est très intéressant.





jeudi 24 mai 2018

Surry Hills Cardigan (suite)

Une fois que j'ai eu reçu mes aiguilles double pointe ainsi que la pelote et les boutons supplémentaires j'ai commencé la première manche. Cependant, compte tenu de ma "frénésie de lecture", je l'a assez vite laissée en plan. Autant je tricote très bien devant la télé, autant lire et tricoter en même temps n'est pas un de mes talents !

J'ai donc profité d'être entre 2 livres pour terminer la première manche. Tout comme pour le corps j'ai rajouté 2 répétitions (en général la hauteur sous le bras est identique pour moi à la longueur de manche).

Idéalement il faudrait que je profite de ma lancée pour tricoter la deuxième, c'est un gilet de mi saison et il serait le bienvenu pour les jours un peu frais. J'ai également déjà repéré mon prochain projet pour l'hiver prochain et j'aimerais profiter de la promo DROPS pour commander la laine (donc d'ici la fin du mois).

Voici donc la manche, la photo n'est pas dingue, on fera mieux la prochaine fois 😀

mercredi 23 mai 2018

T-shirt raglan Nico Jalie (2)

J'ai beaucoup lu ces derniers temps et de ce fait je n'ai pas fait beaucoup de couture ni de tricot. J'ai terminé hier un roman et j'ai décidé de ne pas en commencer un autre tout de suite et d'allouer un peu de temps à d'autres activités.

Ethan ayant adoré son t shirt Nico de Jalie et comme il est très facile à faire, j'ai décidé de lui en confectionner un second mais cette fois ci en bicolore.

Cela m'a pris environ 2h de la découpe aux finitions et j'ai enfin réussi à faire un point correct avec l'aiguille double grâce au fil mousse !

Le tissu vient comme pour le premier des Coupons de Saint Pierre. Vous trouverez le lien du site Jalie (patrons de couture) dans la colonne de droite.

Je ferai certainement d'autres t shirts avec ce modèle, peut être même un pour moi, même si c'est un modèle pour homme.

mardi 22 mai 2018

Blog Littéraire : My Pretty Books

Désolée pour ce silence mais je n'avais pas pu programmer d'articles à l'avance car Hugo a découvert un nouveau jeu qui le force à squatter mon ordinateur pendant des heures… et par la suite la mise à jour Windows 10 a planté et j'ai mis 4 jours à débloquer mon ordi en réinstallant tout !!

A l'heure actuelle je n'ai pas encore tout réinstallé car il fonctionne à nouveau que depuis hier en fin d'après midi, mais les fonctions vitales sont assurées !!

Revenons en au sujet principal de l'article : Le blog littéraire My Pretty Books.

Je l'ai découvert peu après celui de Carnet Parisien et il m'a également beaucoup plu.


Je la suis également sur Facebook où elle est assez active, elle présente également ses achats (qui ne sont pas tous sur le blog).

Il y a une catégorie "Curiosité Littéraire" et "Conseils lectures" où l'on retrouve ses coups de cœur.

Je trouve ce blog très bien fait et agréable à lire et une bonne source d'inspiration pour trouver le prochain livre à lire.

C'est amusant aussi de voir comme les auteures des 2 blogs ne sont pas forcément d'accord sur certains livres (preuve qu'elles ont chacune leurs opinions!!).

Si vous êtes en panne d'inspiration, allez y faire un tour.

lundi 14 mai 2018

Cake facile

Il y a des recettes comme celle du cake qui semblent tout à fait basiques car ce sont des grands classiques et pourtant ce n'est pas facile de trouver la bonne recette. Si vous cherchez des recettes de cake sur internet ou même dans les livres, il en existe des milliers et difficile de savoir laquelle sera la bonne avant de l'avoir goutée.

J'ai même pris à la bibliothèque le livre des Cakes de Sophie pensant trouver la clé du mystère mais sa recette de cake sucré s'avère être un simple quatre quart et pour moi ce n'est pas pareil...

J'ai trouvé chez L'atelier des chefs une recette de cake facile qui est aussi très bonne.


Pour qu'il soit plus gouteux on le fait reposer 2h minimum au frigo pour que le parfum s'imprègne bien. Pour ma part j'avais simplement mis un sachet de sucre vanillé car je craignais que les enfants n'apprécient pas le gout du citron, mais je pense qu'une prochaine fois je testerai une de ces variantes.

Seule modification : le temps de cuisson ! j'avais mis à cuire à 165°C au lieu de 160°C par erreur et au bout des 30 minutes indiquées, pas la peine de tremper la lame du couteau pour voir qu'il était totalement cru à cœur. J'ai donc prolongé la cuisson de 15 minutes soit 45 minutes en tout.

samedi 12 mai 2018

Carnet de voyage : Avril 2018 Chateau de Cheverny

Je vous racontais la semaine dernière notre visite au château de Chenonceau, cet après midi là nous sommes allés visiter le château de Cheverny qui n'est pas très loin (environ 30 km).

Le petit gars c'est Hugo !! 
J'avais vu dans une émission Echappée Belle sur France 5 ce château et j'avais eu envie d'aller le visiter. Ce château a inspiré Hergé pour le château de Moulinsart dans Tintin, et on trouve une expo Tintin là bas.

Tout d'abord nous avons visité le château en lui même. Contrairement à Chenonceau où on peut rentrer dans les pièces ce château se visite depuis le couloir, on peut simplement passer la tête par la porte pour voir l'intérieur, j'ai trouvé ça un peu dommage.

Lorsqu'on y était il y avait en même temps une expo Légo / Fables de La Fontaine, donc dans tout le château il y avait des fables illustrées en Légos... Je suis ni spécialement fan de légos, ni des fables de La Fontaine et j'ai trouvé que ça n'avais aucun rapport avec le reste du château...

La salle à manger avec déco de Pâques
Le corbeau et le renard
Le loup et l'agneau
Le lièvre et la tortue

La photo carte postale ! 
Le parc est très grand et bien entretenu on peut s'y balader librement, il y a aussi un potager qu'on peut visiter.

Nous avons poursuivi avec l'expo Tintin (on peut prendre seulement l'entrée du château et pas l'expo). Nous avons été très déçus. A l'entrée on nous a dit que c'était une expo interactive, de ne pas hésiter à répondre au téléphone s'il sonnait ou appuyer sur les boutons. Il y a le labo du professeur Tournesol où on peut appuyer sur des boutons qui font des bruits ou de la lumière, et dans une pièce le téléphone sonne... mais nous n'avons rien appris sur Tintin, c'est une balade dans les décors de la BD (et encore...).

En résumé, nous avons trouvé que cette visite n'était pas aussi bien que celle du château de Chenonceau et je ne recommande pas spécialement...

mercredi 9 mai 2018

T-shirt raglan Nico Jalie

Je vous avais montré mes derniers achats chez Rascol dont le patron Nico de t-shirt raglan. J'avais également acheté du jersey aux Coupons de Saint Pierre à 5 € les 3 m.

A ce prix là, j'ai eu un mal fou à repasser ce tissu puis à le plier car il n'a pas une bordure droite et je ne suis pas sure qu'il ait un droit fil !!

D'un autre coté, à ce prix là, tant pis si ce n'est pas parfait !

Je me suis donc lancée dans la réalisation de ce t-shirt pour Ethan en taille 14 ans. J'ai tout d'abord eu la bonne surprise de voir que sur ce patron chaque taille était dans une couleur différente, habituellement je repasse au feutre la taille que je veux recopier, je n'ai pas eu besoin.

La seconde bonne surprise fut de voir qu'il n'y avait pas beaucoup de pièces, à savoir, un devant, un dos, 2 manches et une bande d'encolure. Je suis contente du résultat de ma tunique faite précédemment mais elle m'a donné des sueurs froides et la vue d'un modèle si simple m'a bien rassurée !!

Je n'ai pas rencontré de difficultés particulière sur ce modèle, tout tombe bien comme il faut. Contrairement à mon cache-cœur, cette fois ci j'ai d'abord piqué à la machine puis passé à la surjeteuse pour une jolie finition. Assembler à la surjeteuse n'avait pas donné un très beau rendu la dernière fois.

Après avoir fait les ourlets des manches il me restait moins d'un mètre de fil orangé sur ma bobine et une canette pas très dodue, j'ai donc décidé de faire l'ourlet du bas dans une autre couleur. Après quelques essais j'ai choisi un point fantaisie. J'aime le rendu mais ça a pris pas mal de temps pour le réaliser, ces points décoratifs sont longs et mon fil a cassé à force de frottement, je me suis battue avec la machine également ! bref je ne sais pas si je referais sur une telle distance (mais c'est jouable pour des manches).

J'avais testé l'aiguille double mais le point n'était pas joli, je pense un problème de réglage de tension de fil mais je n'ai pas approfondi, je vais faire des essais dans des chutes !

Voici enfin les photos !



Ethan est  ravi, je lui en ferai sans doute un autre au moins cette saison.

mardi 8 mai 2018

Blog Littéraire : Carnet Parisien

Je n'avais jamais eu l'idée d'aller lire un blog littéraire. Jusqu'alors mes balades bloggesques tournaient autour de la couture et le tricot (jadis la broderie).

Par hasard, il y a environ 2 semaines je tombe sur l'émission William à midi sur C8, comme j'aime beaucoup la série policière Barnaby et qu'elle est juste après, je vois souvent la fin du l'émission de William Leymergie. Ce jour là ils recevaient une bloggeuse littéraire, Mélusine, ainsi qu'une auteure, Valérie Perrin. J'ai écouté ces 2 femmes discuter et j'ai eu envie de lire le livre de Valérie Perrin et d'aller lire le blog de Mélusine.

Il faut dire que ces derniers temps je lis beaucoup ! Quand j'étais gamine et jusqu'à l'entrée au lycée j'ai souvenir d'avoir lu pas mal de bouquins, ensuite je pense qu'avec tout le travail qu'on avait le soir je n'avais pas forcément l'envie de lire, et puis il y a eu la télé, internet, les enfants, le boulot, bref trop fatiguée !

Mon rythme de lecture ces 15 dernières années devait être d'un livre par an, pas plus... j'en ai lu une dizaine en environ 2 mois et avec tout le retard accumulé et toutes les nouveautés à disposition je ne sais pas par où continuer.

Je suis donc allée me balader sur le blog Carnet Parisien pour trouver des idées. Je l'ai tout de suite trouvé très joli, c'est bête mais c'est important aussi l'esthétique. Voici un aperçu de la page d'accueil :

Elle ne parle pas que des livres qu'elle aime, mais aussi de ceux qu'elle n'a pas aimé tout en expliquant pourquoi.

Sa chronique m'a donné très envie de lire le livre de Virginie Grimaldi (sur la photo).

J'aime aussi beaucoup son échelle de notation qui est très graphique et très parlante :
Le moteur de recherche fonctionne bien, j'ai aussi fait des recherches par genre. Après la difficulté c'est qu'elle donne son avis par rapport à ses gouts et il se peut qu'elle aime des livres que je n'aimerai pas et vice versa... cela permet au moins de découvrir les nouveautés et des auteurs qui ne nous sont pas familiers.

Une belle découverte !

lundi 7 mai 2018

Flans au chocolat

Il y a quelques temps Hugo m'avait demandé d'acheter des flans au chocolat parce qu'il en mangeait à la cantine et qu'il aimait bien. Je me suis exécutée mais malheureusement celui de la cantine il a un petit garçon dessiné sur l'étiquette et pas celui que j'ai acheté...

Bref mes flans du magasins ne valaient rien (il les a tout de même mangés) et on n'en a pas racheté. Et puis il y a quelques jours il me demande si je pourrais les faire moi même, sachant que j'avais fait des flans vanille qu'il n'avait pas aimé, et des crèmes au chocolat qu'il n'avait pas aimé non plus c'était un défi de taille (Hugo est très difficile !!).

Je suis tombée dans mes recherches sur cette recette qui avait au moins le mérite d'être très simple, je me suis dit que j'allais l'essayer.

Comme mes sachets d'Agar agar ne font que 2g j'en ai profité pour faire demi dose...

La première fois j'avais fait seulement 4 flans car j'ai rempli à ras bord comme spécifié dans la recette mais au final c'était un peu gros donc la seconde fois j'en ai fait 5, et ça n'a pas posé de problème que ça ne soit pas au contact du couvercle.


dimanche 6 mai 2018

Cartes postales d'avril

Je vous parlais ici du site Postcrossing et des échanges de cartes postales que nous avions commencé avec Ethan.

J'ai reçu ma première carte postale en rentrant des châteaux de la Loire donc après presque un mois, mais les premières cartes postales que j'avais envoyées étaient parties plutôt loin et avaient mis du temps pour arriver.

Fin avril, j'en avais 7 arrivées à destination, et 5 reçues : 3 d'Allemagne, une d'Ecosse et une des Pays-Bas.

J'espère que j'en recevrais d'autres pays peut être un peu plus lointains ou exotiques 😉

C'est toujours sympa de trouver une carte au courrier et parfois Ethan et moi avons eu chacun une carte le même jour ! Lorsque nous étions en vacances et qu'il y avait des cartes postales nous sommes allés en choisir pour les envoyer ensuite. Le plus couteux restant les timbres : 1,20 € pour l'Europe et 1,30 € pour le reste du monde.

samedi 5 mai 2018

Carnet de voyage : Avril 2018 Chateau de Chenonceau

Pour notre deuxième jour de vacances, nous avions prévu d'aller visiter le Château de Chenonceau. Depuis toujours ce château à cheval sur le Cher me fascinait, il fallait absolument que je le visite.

Nous avions dormi à Blois et nous n'étions qu'à une trentaine de minutes du château de Chenonceau. Il faisait très beau nous en avons bien profité, et il n'y avait pas trop de monde, nous n'étions pas garés loin, nous n'avons pas attendu pour acheter nos billets ni pour prendre nos audio-guides.

Depuis notre visite du HMS Belfast à Londres l'an dernier nous adorons les audio guides, lire les petits panneaux n'est pas très vivant et les enfants les zappent totalement. L'audioguide permet de se balader dans la pièce tout en écoutant la description c'est très sympa.

A Chenonceau, l'audioguide fonctionne sur un IPod, il est payant mais ça vaut le coup, il faut ensuite laisser une pièce d'identité en caution.

L'histoire du château est bien expliquée et la visite était très intéressante.

Ce que j'ai aimé particulièrement c'est que chaque pièce de château était joliment fleurie, par exemple cette salle à manger attenante aux cuisines :

La Galerie sur le Cher est aussi très impressionnante :


Les extérieurs sont aussi magnifiques :


J'ai aussi flashé sur un tableau dans la chapelle, je pense que c'était du à la lumière qui y régnait et que le tableau renvoyait. Il s'agit de La vierge au voile bleu de Giovanni-Battista Sassoferrato :
Photo trouvée sur Pinterest sans "auteur" 
Je recommande vivement la visite de ce château, cela vaut le déplacement. En revanche, j'ai lu sur Tripadvisor qu'en été il est pris d'assaut et il faut attendre longtemps pour y rentrer.

vendredi 4 mai 2018

Mon jardinage d'avril

Il faut bien l'avouer en avril je n'ai pas fait grand chose au jardin. C'est sensé être le mois pour tout planter mais avec les vacances scolaires j'ai été bien occupée et je n'ai pas trop jardiné.

J'ai eu la chance de voir fleurir 2 malheureuses tulipes. J'avais planté une douzaine de bulbes il y a 2 ou 3 ans, cette année plusieurs ont fait des feuilles mais seulement 2 ont fleuri ! Je crois que l'an prochain il faudra en planter d'autres si je veux avoir des tulipes !

2 de mes 3 pieds de renoncules sont morts (sans doute à cause du gel), le rosier que j'ai planté en mars n'a pas évolué (enfin il a viré au marron) je ne sais pas s'il a manqué d'eau ou pris froid mais j'ai un gros doute sur le fait qu'il prenne un jour.

Le muguet que j'ai planté a fait des feuilles mais pour l'instant je n'ai pas eu de fleur et je ne sais pas si j'en aurai cette année.

En revanche les plantes vivaces que j'ai planté se sont bien développées. Elles ne sont pas encore couvrantes mais je ne sais pas si elles le seront avant l'an prochain.

Les mauvaises herbes tentent de reprendre le dessus, j'ai voulu planter d'autres vivaces que j'ai acheté mais la terre était encore trop sèche.

J'ai également acheté des graines de Zinnia et de Ficoïde, ainsi que des graines de Verveine pour mes jardinières.

J'espère avoir des choses plus réjouissantes à montrer le mois prochain car pour l'instant je suis un peu déçue surtout pour le rosier !!


jeudi 3 mai 2018

Linen Stitch Manghan - Couverture au crochet (suite)

J'avais au départ prévu d'avancer mon Surry Hills Cardigan au plus vite, j'ai commencé à monter les mailles pour les manches et là je me suis aperçue que mes aiguilles circulaires étaient trop grandes pour fermer le cercle (des Addi de 30 cm) et qu'il me fallait des aiguilles double pointes, mais je n'avais pas la bonne taille... Puisque j'avais de la laine et des boutons à recommander suite à mes modifications j'ai passé commande chez Kalidou.

Entre temps, pour ne pas rester les bras croisés, j'ai repris le crochet et réalisé les 10 carrés roses que j'ai assemblés hier après midi. C'est la plus grande des diagonales de ma couverture on peut donc maintenant se rendre compte des dimensions (elle sera un peu plus large car je ferai une bordure).

Je suis contente d'avoir fait plus de la moitié de cet ouvrage. Même si je ne devrais pas en avoir besoin tout de suite elle sera prête pour cet automne !

Pour rappel ce modèle de Look What I Made est disponible ici

mercredi 2 mai 2018

Tunique Be Pretty - Atelier Scämmit

Je vous montrais ici mes achats de patrons à l'Atelier Scämmit ainsi que du tissu pour réaliser la tunique Be Pretty.

Ces derniers temps j'avais plutôt cousu des modèles en jersey ou des housses de coussin mais rien de très compliqué.

Même si la tunique a l'air simple, il y a tout de même quelques points qui en font un modèle plutôt élaboré et surtout particulièrement bien fini.

En ouvrant le livret d'explication j'ai bien failli faire une attaque car elles sont succinctes et les photos sont en noir et blanc et pas très grandes...  mais heureusement il y a une vidéo sur le site où tout est expliqué pas à pas et sans elle je n'aurai jamais pu réaliser la tunique !

Ce qui est très sympa aussi avec ce modèle c'est qu'on peut le décliner. On peut mettre des froufrous dans le dos, sur le devant également il me semble, faire des manches droites ou bien des bas de manche comme sur un chemisier et un bas droit ou arrondi. On peut même en faire une tunique longue pour faire une robe.


J'ai choisi de ne pas mettre de froufrou, les bas de manches droits mais le bas arrondi.

Quand je parlais des finitions, il y a des pinces de poitrine (qui pour moi sont trop hautes d'environ 2 cm il faut que je règle ce problème pour la prochaine !!), une parementure doublée (souvent on a le thermocollant qui gratte à même la peau), un pli creux dans le dos et des coutures à l'anglaise qui font que même l'intérieur des coutures sont propres.

Même si j'avais une forte appréhension avant (et pendant) de réaliser ce modèle je suis ravie du résultat, malgré le petit souci des pinces mais que je ne manquerai pas de régler pour la prochaine fois. J'avais acheté de quoi réaliser 2 tuniques pour 11 € de tissu, celle ci a donc du me revenir à 5,50 € de tissu + la bobine de fil et le thermocollant. Le tissu est assez fin donc pas trop chaud et plutôt agréable à porter.

La coupe est plutôt classique et déclinable à l'infini.

Je recommande vivement les modèles de l'Atelier Scämmit !

mardi 1 mai 2018

Mes lectures d'avril / ma nouvelle liseuse KOBO Aura Edition 2

Après avoir lu le 1er tome des Enquêtes d'Agatha Raisin, j'ai fait venir le second puis le troisième roman à la médiathèque. A chaque fois, j'attendais 10 jours pour qu'il soit acheminé à ma médiathèque et je le lisais en 2 jours. J'ai donc cherché une solution de remplacement et je suis tombée sur les livres électroniques, on en trouve beaucoup en libre accès sur internet, bien que je doute que ça soit légal... (c'est pour cela que je ne mettrai pas de lien ici... Google vous aidera).

Bref j'ai donc lu le 4ème tome sur mon ordinateur tablette, ce n'est pas idéal car un peu lourd mais je me suis vite fait au format électronique, j'ai donc commencé à regarder pour m'acheter une liseuse, le prix est quand même conséquent, donc j'ai étudié, comparé, failli acheter un modèle premier prix puis je me suis dit que si je voulais la garder longtemps il fallait y mettre le prix, j'ai donc opté pour le modèle Kobo Aura Edition 2 pour 119 €.



Elle dispose du rétro-éclairage ce qui est bien pratique car je n'ai pas d'éclairage correct le soir et cela me gênait pour lire. J'ai lu une vingtaine d'heures avant d'arriver à 25 % de batterie, j'ai choisi de la recharger à ce moment là.

Pour tout vous dire je l'ai depuis 10 jours et j'ai déjà lu plus de 30 heures dessus !! Je ne regrette pas du tout mon achat. J'ai commandé un étui car pour l'instant je n'ose pas la trimballer avec moi de peur de l'endommager.

J'ai lu la moitié du 5ème tome d'Agatha sur l'ordi et la fin sur la liseuse, puis le 6ème.

Là j'ai décidé de changer un peu et j'ai attaqué Le Chardon et le Tartan, 1er tome de la saga Outlander. J'avais vu le 1er épisode sur Netflix il y a peut être un an, j'avais bien aimé mais du fait de notre connexion pourrie (si quelqu'un regarde Netflix personne ne peut plus utiliser internet) et du manque de temps à l'époque, je n'avais pas donné suite...Comme j'ai des amies qui sont des grandes fans (au point d'aller passer ses vacances en Ecosse !!) je me suis dit qu'il fallait le lire.

Les 3 premiers chapitres correspondaient au 1er épisode que j'avais vu et du coup le début n'était pas très intéressant puisque je le connaissais déjà (même si c'était loin) mais j'ai aimé le style et ça m'a aidé à continuer. J'ai ensuite lu assez rapidement les 2 premières parties du livre pour arriver à la moitié. Le roman se passe en Ecosse au 18ème siècle et à l'époque on avait une façon de rendre la justice bien différente de maintenant : à la fin de la deuxième partie un enfant d'une douzaine d'année qui avait été pris en train de voler se retrouve avec l'oreille clouée au piloris pendant une heure... mais doit s'en détacher seul pour se libérer. J'avoue que j'ai du mal avec ce genre de chose et j'ai préféré faire une pause.

J'ai donc fait un interlude avec le 7ème tome d'Agatha Raisin, que j'ai lu lui aussi en 2 ou 3 jours et j'ai continué mon Outlander. Il y a beaucoup d'action dans la 3ème partie et ça nous tient vraiment en haleine on a envie de savoir la suite, mais par moment j'avoue que j'étais terrifiée à l'idée de ce qui allait arriver ensuite et j'ai posé le bouquin pour aller faire autre chose.

Je vais sans aucun doute lire la suite mais je fais une pause encore une fois pour d'autres lectures.

Voici les couvertures et résumés des livres que j'ai lu avec le lien pour vous les procurer si le cœur vous en dit.


Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats. Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes.Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident. Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l'affaire de La Quiche fatale, il s'agit bien d'un meurtre. à l'étonnement de tous, le séduisant colonel James Lacey partage pour une fois l'avis de son entreprenante voisine. Et nos deux détectives-amateurs se lancent dans une enquête bien plus périlleuse qu'ils ne l'imaginaient...
Dans cette nouvelle enquête, Agatha se retrouve face à une situation quelque peu embarrassante : alors qu'elle souhaite la disparition de sa rivale en amour, voilà que celle-ci est mystérieusement assassinée... Pas de pot pour la jardinière, en effet ! On retrouve avec grand plaisir le personnage malicieux d'Agatha Raisin, jamais en panne d'inspiration pour arriver à ses fins. Un troisième tome réussi, et qui ne manque pas de piquant !

Notre ancienne citadine tout juste convertie au mode de vie campagnard se décide à résoudre le meurtre d'une randonneuse dont le corps a été retrouvé au milieu d'un champ. Agatha devra faire preuve d'un flair exceptionnel car l'affaire s'annonce corsée.
Incroyable mais vrai : James Lacey, le célibataire le plus convoité des Cotswolds, a cédé au charme de sa voisine, la pétillante quinqua Agatha Raisin ! Hélas, le conte de fées est de courte durée : au moment où les tourtereaux s'apprêtent à dire « oui », Jimmy, l'ex-mari d'Agatha, surgit en pleine cérémonie... Furieux de découvrir que sa future femme est déjà unie à un autre, James abandonne Agatha, désespérée, au pied de l'autel.Le lendemain, Jimmy est retrouvé mort au fond d'un fossé. Suspect n°1, le couple Agatha-James se reforme le temps d'une enquête pour laver leur réputation et faire la lumière sur cette affaire.
God damned ! Voilà que James Lacey, le charmant voisin d'Agatha Raisin, a disparu ! Renonçant à lui passer la bague au doigt, comme il le lui avait promis.C'est mal connaître Agatha. Délaissant son village des Cotswolds pour Chypre, où James et elle avaient prévu de célébrer leur lune de miel, elle part sur les traces de l'élu de son coeur, bien décidée à lui remettre la main dessus ! Mais à peine l'a-t-elle retrouvé, pas le temps de s'expliquer : une touriste britannique est tuée sous leurs yeux. Fidèle à sa réputation, Agatha se lance dans l'enquête, quitte à laisser filer James, las de ses excentricités...
Ancombe, paisible petit village, possède une source d'eau douce réputée pour ses bienfaits. Mais l'arrivée d'une société qui veut l'exploiter échauffe les esprits et divise les habitants : s'enrichir ou renoncer à la paix ? Lorsque Robert Struthers, le président du conseil municipal, est retrouvé assassiné, l'affaire prend une sale tournure. Pour y voir plus clair, Agatha Raisin décide d'aller à la source et se fait embaucher par la société...
1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille. Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d'autrefois ?