mardi 29 janvier 2019

Sweatshirt en velours Jalie 3355

Lorsque j'ai cousu la robe Bella en velours pour le mariage de mon cousin, j'ai commandé 5 mètres de tissu et comme j'ai coupé les manches dans un tissu différent et que le velours a un sens (impossible de couper le tissu tête bêche) j'avais de très grosses chutes, assez pour faire un haut…

Le seul "problème" c'est que le velours ça fait chic, habillé et donc cela risquait d'être un haut que je n'allais porter qu'en de grandes occasions (plutôt rares !!).

Pendant les vacances de Noël, en rangeant mes patrons j'ai eu l'idée d'utiliser le patron 3355 pour en faire un sweatshirt. Je n'étais pas trop sure de l'association sweat et velours, j'ai donc fait une recherche rapide sur google pour m'apercevoir que c'était très tendance cet hiver !!

Après vérification, j'avais suffisamment de tissu pour coudre un sweat à manches longues (c'est dire la quantité de tissu qu'il me restait !!) j'ai donc décidé de me lancer.

Coudre le velours n'est vraiment pas une partie de plaisir mais j'en suis venue à bout…

La bande de ceinture de la première version était vraiment trop serrée, et donc le sweat avait tendance à remonter, le velours stretch étant bien moins élastique que du bord cote j'ai refait une bande de ceinture en prenant mes dimensions et cette version là est très bien ! Voici ce que j'ai rajouté :


Ce sweatshirt est très confortable, chaud et je peux le porter au bureau car il ne fait pas sportswear !

samedi 26 janvier 2019

Frittatensuppe - Recette de la soupe aux crêpes

Mon mari est d'origine Autrichienne et lors de notre premier voyage là bas ensemble j'ai découvert la Frittatensuppe et j'ai adoré.

Il s'agit d'un bouillon qui contient des fines lanières de crêpe. Les Autrichiens mangent de la soupe toute l'année (même en été) et nous avions fait gouté aux enfants lors de notre dernier voyage ils avaient bien apprécié aussi. Je voulais en refaire pour changer du bouillon aux pates alphabet que je fais parfois… mais difficile de trouver la recette.

Je suis donc allée sur le site de cuisine www.ichkoche.at l'équivalent de Marmiton en France… et j'ai trouvé la recette !

Voici la version française :

Ingrédients :
75 g de farine
125 ml de lait
2 œufs
1l de bouillon

Réaliser une pate à crêpe avec la farine, le lait, les œufs. Cuire les crêpes puis les couper en fines lanières (elles gonfleront une fois trempées dans le bouillon).

Préparer un bouillon, personnellement j'ai la flemme / pas le temps de faire un vrai bouillon, j'utilise des cubes 😀 Je mets 1 kubor et 1 cube de bouillon de bœuf dans 1 litre d'eau que je porte à ébullition, je vers ensuite mes lanières de crêpes dans le bouillon et laisse cuire encore 2 à 3 minutes avant de servir.


mercredi 23 janvier 2019

Jean Eleonore Jalie 3461

J'avais acheté le tissu pour faire ce pantalon aux soldes d'été chez Laurent Tissus mais je n'avais toujours pas le patron et j'ai eu la chance de le trouver sous le sapin à Noël.

Le jean's Eleonore (Jalie 3461) est un pantalon à enfiler, avec une bande élastique à la taille mais toutes les surpiqure d'un vrai jean's ce qui le rend confortable et tendance à la fois. Le fait d'avoir un élastique à la taille a également l'énorme intérêt de ne pas avoir à coudre de fermeture éclair…

J'avoue que j'avais un peu peur de me lancer mais Jalie a mis à disposition une vidéo qui montre le montage complet du pantalon, c'est vraiment très pratique quand on n'a pas trop l'habitude de ce genre de pièces…

On peut acheter également un patron complémentaire pour faire de vraies poches devant (certainement pour mon prochain) et il y a également un tutoriel pour le transformer en jean's slim.

Je me suis donc lancée avec la vidéo. La réalisation est plus longue que ce que j'ai l'habitude de faire mais je n'ai pas trouvé cela difficile au final…

Jalie 3461 Eleonore

Jalie 3461 Eleonore
Jalie 3461 Eleonore
J'avoue que c'est un peu perturbant au départ un pantalon à élastique, je crois que je n'en avais pas porté depuis mes grossesses !! mais il est confortable donc il n'y a rien à redire.

Au final, je trouve que ce tissu n'est pas top pour le modèle mais il m'a permis de me faire la main… Je pense refaire ce modèle mais en tissu uni… un peu plus discret !

dimanche 13 janvier 2019

Sweatshirt à capuche 3355 Jalie

Au début des vacances de Noël, j'ai réalisé un sweatshirt à capuche 3355 de Jalie pour Ethan.

J'avais commandé le même tissu que pour le pantalon de jogging 3355 sur www.tissus.net, même référence mais un fois le tissu reçu, il était plutôt différent du premier… Il était plus foncé et n'avais pas le même touché. Je n'étais pas très contente mais comme Ethan aimait aussi le nouveau tissu on a décidé de ne pas le renvoyer.

Le bord-côte assorti n'était plus dispo, j'avais donc commandé un gris bleu qui aurait été pas mal avec le premier tissu mais qui avait trop d'écart avec le coloris du deuxième coupon.

J'ai donc modifié le modèle pour éviter d'utiliser le bord-côte, ce qui au final n'était pas très compliqué puisque les manches et le buste étaient suffisamment longs pour ne pas rajouter de bordure.




Ethan l'adore il l'a porté toutes les vacances j'ai du lui chiper pour le laver !!

samedi 5 janvier 2019

Savonnerie Naturayl

Je voulais vous présenter aujourd'hui la Savonnerie Naturayl, qui est le génial projet de mon amie Aurélie.

Elle crée et fabrique des savons naturels et bios, beaux et bons pour la planète !
Pour ma part j'ai commandé ces 4 savons : Miel / Lait d'avoine, Avocat / Lait, Karité et Agrumes.

Les 3 premiers font partie de la gamme "soin" très doux pour la peau mais sans parfum et le dernier fait partie de la gamme "parfumée" qui sent vraiment très bon (mais bon pour la peau également).

Le gros avantage du savon par rapport au gel douche c'est qu'il est assez économique, un savon dure généralement plus longtemps qu'une bouteille de gel douche (surtout avec les enfants !!). Pour remédier au gaspillage j'avais opté pour des flacons à pompe qui dosent le produit (mais ça n'empêche pas Hugo d'appuyer plusieurs fois sur la pompe !!). De plus, lorsqu'il est terminé il ne génère pas de déchet, ceux-ci ont un petit "emballage" cartonné.

Ethan a opté pour le savon agrumes, il était très emballé par l'idée surtout que c'était "fait-main" il aime beaucoup ce qui a trait à l'artisanat et le faire-soi-même. La première fois il ne savait pas trop comment se servir du savon, j'avoue que moi aussi ça faisait longtemps que je n'en avais pas utilisé sous la douche mais on s'y fait vite…

J'ai déjà testé le Karité qui est certainement moins agressif pour la peau que les gels douches… Je pense tester un autre bientôt même si le karité est loin d'être terminé…

Vous pouvez également suivre l'actualité de la Savonnerie et les promos en cours sur la page Facebook.

mercredi 2 janvier 2019

Rissoles (chaussons à la compote de poire)

Pour bien commencer l'année j'ai voulu vous parler d'une recette traditionnelle de Noël dans ma famille.

Lorsque j'étais enfant et que nous passions Noël chez mes grands-parents en Haute-Savoie, nous allions à la messe de minuit (enfin elle était bien plus tôt) et à notre retour nous dégustions des rissoles (des petits chaussons à la compote de poire) que nous avions réalisé dans la journée ou la veille avec Mamie. Les adultes eux avaient droit à un verre de vin blanc chaud à la cannelle.

Je fais des rissoles chez moi pour Noël depuis une dizaine d'années maintenant et généralement mes parents en emportaient quelques unes pour mes grands-parents car ma grand-mère n'en faisaient plus depuis quelques temps…

Au fil du temps, et aussi grâce au Thermomix, j'ai remplacé la pate feuilletée industrielle par de la pate feuilletée maison.

La recette est toute simple : Réaliser une compote de poire, ma grand-mère utilisait la variété Passe-Crassane mais on n'en trouve pas toujours, prenez une variété "à compote". Il faut la faire réduire car elle est assez liquide à la base et sinon elle coulerait hors des chaussons…

Ensuite on fait ou on achète de la pate feuilletée, on découpe des bandes d'environ 5 cm de large avec une petite roulette dentelée (ma grand-mère en avait une en bois !!) et on garni d'une cuillère  à café de compote, on referme comme un ravioli :-)

Pour qu'elles soient plus jolies on les dore à l'œuf avant de les enfourner à 210°C pendant 10-15 minutes. Un jeu d'enfant ! et vraiment délicieux.

mardi 1 janvier 2019

Meilleurs voeux pour 2019 !

En ce premier jour de l'année 2019, il est temps de tourner la page de 2018 mais pas sans un petit regard en arrière…

2018 a été une année spéciale pour moi, pas seulement parce que j'ai eu 40 ans mais surtout parce qu'au lieu de la commencer sur les chapeaux de roues comme certains, j'ai commencé l'année par un burn-out… C'est un peu comme crever au bout de sa rue alors qu'on part en vacances… à peine commencé, j'étais déjà en rade…

Enfin un burn-out, si on continue dans la métaphore automobile c'est plus comme rouler tranquillement à 180 km/h sur l'autoroute _ parce qu'il faut se rendre à l'évidence, on ne fait pas un burn-out en roulant à 90 km/h sur la voie de droite _ et serrer le moteur ! ça vous stoppe net dans votre élan et même si vous avez envie de continuer à avancer le corps dit non.

J'ai été arrêtée plusieurs semaines, j'ai beaucoup réfléchi à ma façon de vivre, à mon entourage et mon travail, à ce déséquilibre qui s'était installé petit à petit, et qui là me crevait les yeux ! J'ai décidé de quitter mon travail car j'étais persuadée que même reposée si j'y retournais je reproduirai la même chose…

C'était un saut dans le vide, vers l'inconnu, que faire après, et quand ? J'ai d'abord commencé par me reposer, m'occuper de ma famille, de ma maison, de mon jardin, tricoter, coudre, cuisiner…

Et puis petit à petit on reprend confiance, on gagne en assurance, c'est long, très long.

J'ai recommencé à travailler en juillet, avec moins de responsabilités, plus près de chez moi, pour l'instant tout va bien.

Mais ce dont je suis le plus fière ce sont mes réalisations en tricot et couture, je suis heureuse d'avoir pu lire tous ces livres cette année, d'avoir pu m'impliquer auprès des parents d'élèves au collège, de pouvoir prendre le temps d'aider les enfants dans leurs devoirs, de les accompagner.

Je me suis aussi rendue compte qu'en 2018 j'ai battu mon record d'articles sur le blog ! 120 articles sur l'année c'est pas mal du tout…

Je dois donc admettre que si l'année 2018 n'avait pas très bien commencé elle se termine bien mieux, espérons que 2019 ne sera pas trop semée d'embûches.

Je vous souhaite à tous le meilleur pour 2019 !